Coup de cœur : un menu gastronomique pour moins de 75€ dans le 9e

undefined 19 mars 2024 undefined 20h25

Auriane Camus

Aujourd’hui, on vous donne rendez-vous chez Benjamin Schmitt, une adresse encore secrète qui risque de vous faire frétiller les papilles. Dans son établissement, l'ancien sous-chef de L’Oiseau Blanc propose des plats français dits classiques, qu’il twiste à sa façon et on doit vous dire que c’est tout bonnement merveilleux.


Une adresse à ne pas manquer à Pigalle

Ancien du restaurant L’Oiseau Blanc du Peninsula, au moment même où létablissement décrochait sa seconde étoile, mais également passé derrière les fourneaux du Taillevent, du Meurice de Yannick Alléno, du réputé L’Office, et d’autres lieux plus confidentiels où il a pu affirmer son style exigeant, Benjamin Schmitt est notre coup de cœur de l’automne.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hectar (@hectar_paris)

C’est en avril 2023, après des années à savoir exercé pour les plus grands, que le chef a décidé d’ouvrir sa propre adresse : Hectar, un restaurant gastronomique et abordable qui fait honneur à la cuisine française et à ses plus beaux nectars. Si les murs du restaurant abritaient autrefois un club échangiste (drôle d’anecdote tout de même), désormais ce sont les cuisines du chef qui vont bouillonner l’établissement. Mais une chose est sûre : le partage reste de mise.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hectar (@hectar_paris)

Début mars 2024, le chef opte pour un nouveau nom pour son restaurant – sans pour autant en changer l'idenfité – délaissant Hectar au profit de Benjamin Schmitt RestaurantOn y découvre une déco résolument épurée et élégante : murs carrelés, chaises en bois à l’esprit vintage et luminaires chinés d’antiquaire. Il ne nous en fallait pas plus pour apprécier l’ambiance chaleureuse. 


Un menu gastronomique et abordable

Et dans l’assiette, ça donne quoi ? Pâté en croûte, soupe au pistou et ventrèche de cochon noir de Bigorre, ris de veau croustillant et purée mousseline, gnocchis glacés aux champignons sauvages, caille des Vosges en salade tiède… Bref, une carte qui fait honneur au terroir français et qui fait la part belle aux produits de saison. La volaille vient de chez Arnaud Tauzin, du côté de Saint-Sever, les légumes verts tout droit depuis le Sud de la France, dans une petite production bien connue du Chef, alors que les oignons, l’ail et l’échalotte proviennent d’Île-de-France. Mais on ne va pas vous faire toute la liste.

De notre côté, on vous conseille d’opter pour le menu dégustation en 5 services (sur réservation), à seulement 74€, pour découvrir tout le talent déployé par le chef ou bien pour le cassoulet de Castelnaudary, qui est tout bonnement di-vin.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Hectar (@hectar_paris)

Pour les amateurs de bons nectars, le chef a aussi sélectionné, lui-même, une carte de vins aussi éclectique qu’enthousiasmante. Une centaine de références sont présentes, des vieux millésimes, des vins rares, des pépites pour tous les budgets. Jetez donc un petit coup d’œil sur la cave qui se trouve au sous-sol et vous verrez qu’on ne plaisante pas. 

On pourrait en parler encore longtemps : le restaurant du chef Benjamin Schmitt est une adresse qu’on aurait aimé garder rien que pour nous, mais bon, vous nous connaissez, on ne peut pas s'en empêcher.

Benjamin Schmitt Restaurant
41, rue Catherine-de-la-Rochefoucauld – 9e
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h (22h30 le samedi)
Plus d’infos